Comment commencer un discours ?

La nature du discours, le sujet abordé, le contexte général ainsi que le public auquel on s’adresse sont déterminants sur la manière dont il faut l’amorcer. Faites sentir à l’auditoire qu’il est au centre de votre intérêt, et vous gagnerez son attention jusqu’au terme de votre discours. Plusieurs méthodes existent, que vous pouvez utiliser. Dans cet article, découvrez comment commencer un discours.

Comment commencer un discours écrit ?

Un discours convaincant et bien structuré commence nécessairement par une introduction accrocheuse qui éveille la curiosité de l’auditoire. On peut décomposer celle-ci en quelques étapes.

Captiver

La trame du discours dès l’entame doit être captivante et piquer la curiosité de l’auditoire. Pour cela, trois options s’offrent à vous. Surprendre par une déclaration. Toucher par une question, un problème ou une situation universels. Ou enfin appeler à l’interaction par le témoignage sur une question, une expérience, une anecdote ou une histoire.

La puissance de l’image

Utiliser des images pour faire toucher du doigt le concept que vous voulez partager avec l’auditoire est très efficace. Tout le monde comprend les images. Elles vous permettront de briser totalement la glace. Vous pouvez maintenant entrer dans le vif du sujet.

Introduire le sujet

N’oubliez pas que l’auditoire auquel votre discours est destiné n’est pas une feuille vierge sur laquelle vous venez imprimer vos idées. Cet auditoire a ses propres procédés de réflexion, ses croyances, son éduction, ses a priori.  Limitez donc ce que vous pensez lui apporter. Les idées maîtresses de votre discours ne doivent pas excéder deux. Exprimez dans un langage aussi clair, fluide et simple possible.

Comment fait-on un discours ?

Pour éviter les déboires, il est essentiel de comprendre certains concepts avant de monter au pupitre.

Le public et vous

Le positionnement, l’état d’esprit du public par rapport au sujet que vous allez aborder est important. Au besoin, utilisez les méthodes abordées plus haut pour faire rapidement un petit sondage et connaître leur centre d’intérêt. Cela vous permettra de moduler votre introduction.

Les supports

Se libérer du texte est l’objectif de tout bon orateur. Le plus simple serait alors de le retenir par cœur. Et même alors, ils se servent encore de fiches qui les renseignent sur les points clés. Les appareils modernes comme les vidéoprojecteurs ou PowerPoint sont désormais d’une aide précieuse. Cependant, l’orateur doit toujours garder à l’esprit qu’il ne faut pas dépasser trois messages par feuille, ni tourner le dos au public pour pointer le laser sur l’écran.

Le trac

Pour gérer le trac, il faut être bien préparé et avoir placé quelques visages familiers dans l’auditoire. Les caractères du discours et des fiches doivent être assez gros pour être faciles à lire. Il faut respirer un bon coup avant et pendant le discours. Enfin, donnez-vous de l’assurance en promenant votre regard sur le fond de la salle, de bas en haut, sur les côtés, etc.

Comment bien prononcer un discours ?

En plus de la sincérité, certaines règles sont indispensables pour bien prononcer votre discours.

La maîtrise de la voix

Parlez toujours assez fort pour être audible. Modulez le ton de votre voix en fonction de la nature de votre discours. Exercez-vous à cela.

Le rythme

Ne faites pas un discours monocorde. Donnez-vous le temps de respirer. Donnez-en à votre auditoire. Votre débit doit être parfois lent, parfois rapide.

L’articulation

De nombreux paramètres peuvent déformer votre voix, ou perturber sa perception par l’auditoire. Pour corriger cela, il est impératif que vous articuliez correctement.

Comment bien débuter une conférence ?

Pour bien commencer un discours, trois méthodes sont largement utilisées pour y arriver.

  • La personnalisation par laquelle le conférencier cherche à montrer à l’auditeur qu’il le comprend plus qu’il ne le pense.
  • La phrase percutante qui cherche à marquer les esprits, à frapper, voire choquer.
  • La question dont l’objectif est d’interpeler le public afin qu’il se sente concerné.

Cet article peut également vous intéresser : Comment faire une conférence ?

Articles similaires